L’été est officiellement arrivé, et avec lui la levée de nombreuses restrictions liées aux covid. Les activités reprennent petit à petit, et dans le monde du web, tout continue de bouger aussi !

Récap de quelques actus en du mois de Juin, on parlera marketing mobile, algorithme Google, publicité Youtube ou encore groupes sur les réseaux sociaux.

Tendances du marketing mobile en 2021

marketing_mobile

La Mobile Marketing Association a transmis en juin dernier son baromètre annuel du marketing mobile pour l’année 2020. On y apprend notamment que 38% des français utilise une ou des solutions de paiement sur mobile (contre 26% en 2019 et 18% en 2018). Une progression particulièrement marquée auprès des 18-24 ans qui sont 79% à déclarer compter utiliser ce mode de paiement à l’avenir. Cependant, même s’il est plus marqué chez les moins de 25 ans, l’usage de ces solutions continue d’augmenter parmi les autres tranches d’âge.

Par ailleurs, le temps passé sur les réseaux sociaux depuis un appareil mobile est en croissance constante (+32%) et arrive largement en tête des activités mobiles sur le web avec plus de 1800 minutes passées par visiteur unique en Décembre 2020. Pour comparer, les jeux et les services arrivent second et troisième avec respectivement 600 et 500 minutes passées quotidiennement.
Des chiffres qui nous montrent que les réseaux sociaux et le marketing mobile restent plus que jamais d’actualité pour développer sa visibilité en ligne !

Publicités Youtube : de nouvelles restrictions sur la page d'accueil

youtube_masthead

Le numéro 1 de la vidéo web en France représente pour les annonceurs un excellent canal publicitaire. Cependant, l’espace publicitaire sur la page d’accueil de Youtube (dit masthead) va connaître quelques modifications.
Il ne sera plus possible pour les annonceurs d’y proposer des publicités relatives aux thèmes suivants : jeux d’argent, alcool, médicaments sur ordonnance et contenus politisés. Dans ce dernier cas, ce sont plus spécifiquement les publicités mettant un candidat en avant qui seront bannies

Les publicités de nature politique seront étudiées au cas par cas par la plateforme vidéo qui jugera de leur acceptabilité ou non sur l’encart de sa page d’accueil.

Déploiement progressif de Google Page Experience

Comme nous l’avions indiqué lors d’une précédente chronique, le géant du web a donc commencé à déployer, courant Juin, sa mise à jour Page Experience. Intégrant des critères liés à l’expérience utilisateur, cette mise à jour est d’abord déployée sur recherche mobile, avant de l’être totalement d’ici fin Août.

Son impact sur le référencement naturel des sites web devrait être très faible pour l’instant. A l’issue du déploiement complet à la fin de l’été, les changements pourront se faire plus significatifs.
Comment d’ores et déjà y préparer votre site web ? En adoptant de bonnes pratiques UX-friendly comme une optimisation des temps de chargement, une ergonomie adaptée aux usages mobiles, une meilleure sécurisation de votre site ou un passage en HTTPS si ça n’est pas déjà fait.

deploiement_google_page_experiencejpg

In Real Life, potentiel concurrent aux groupes Facebook ?

in_real_life_reseau_social

Avez-vous entendu parler d’IRL ? Si cet acronyme désigne une expression pour parler de la vie en dehors d’Internet (In Real Life), c’est aussi le nom choisi par un nouveau réseau social soutenu par Softbank.

IRL se positionne comme concurrent au système des groupes Facebook. Ses fonctionnalités principales ? Le partage d’évènements et les échanges en groupe.

Une ambition de taille, mais pourtant bien partie car le réseau social comptabilise déjà 12 millions d’utilisateurs alors qu’IRL était timidement arrivé en 2020. Le modèle de ce réseau social cherche à réunir les gens suite aux différents confinements induits par la pandémie. Ce qui explique pourquoi cette plateforme a choisi pour l’acronyme In Real Life…

En parallèle, le géant Facebook a, lui, présenté courant Juin de nouveaux outils pour la gestion et le développement de ses groupes. On aura par exemple une fonctionnalité d’accueil administrateur pour permettre aux admins d’accéder à tout le nécessaire pour bien gérer leur groupe. Un autre outil pour la modération de commentaires depuis l’interface administrateur a été annoncé. Pour rappel, cet outil de modération ne s’appliquait jusqu’à présent qu’aux publications

alertes-moderations-siecle-digital
Creditsimg : Siecle Digital

Enfin, un nouvelle alerte de modération est en cours de test : l’Alerte de Conflits. Facebook détecte, grâce à une IA les conversations litigeuses, malsaines et en alerte les modérateurs pour prendre les mesures nécessaires.

Les faux avis, est-ce la faute des réseaux sociaux ?

Sur le web, les avis jouent un rôle colossal dans le monde de l’e-commerce pour les marques comme pour les consommateurs. Ce qui malheureusement laisse place aussi à des dérives, comme les faux avis. Le géant Amazon a ainsi déclaré avoir dû retirer plus de 200 millions de faux avis pour l’année 2020 (soit presque un tiers du total des avis produits).

amazon_faux_avis

Si la plateforme reconnaît ne pas être parfaite pour lutter contre ces avis frauduleux, l’entreprise de Jeff Bezos blâme également les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook ou Instagram qui favorisent la constitution de groupes de rédacteurs de faux avis.

Au premier trimestre 2021, Amazon aurait ainsi signalé plus de 1000 groupes de ce style et a indiqué continuer d’améliorer ses outils de détection en la matière.

Quand on connaît l’importance des avis clients dans le monde de l’e-commerce, il est clair que la lutte contre ces faux avis représente un enjeu de taille.
D’où l’intérêt croissant de bénéficier d’un système de vérification et de modération des avis clients, à l’instar d’Avis-vérifiés.

De nouvelles fonctionnalités e-commerce pour Pinterest

Le duo réseaux sociaux-ecommerce continue son ascension avec l’arrivée de nouvelles fonctionnalités pour faciliter le shopping en ligne sur Pinterest.

Les e-commerçants de France, d’Allemagne, d’Australie et du Canada peuvent désormais bénéficier d’une expérience plus complète pour booster leur activité via Pinterest grâce à l’outil Shooping Spotlights qui va permettre de recommander des produits auprès des utilisateurs de la plateforme, après une sélection par des experts et des influenceurs.
Un nouvel onglet « acheter » permettra aussi aux inscrits de commander directement les produits épinglés dans leur tableau. 

Pinterest_Shopping_Spotlight
Credits img webmarketing-com

Les commerçants vérifiés pourront quant à eux bénéficier d’un badge pour davantage de visibilité et même un onglet dédié à leur boutique. 

De quoi proposer une vitrine virtuelle orientée shopping et améliorer son taux conversion, l’un des KPI clés lorsque l’on vend en ligne !

Voir aussi : les KPI à suivre et analyser pour son e-commerce

Livre blanc e-commerce à télécharger gratuitement

Récupérez un condensé d’informations pour vos projets E-commerce !

Suivez-nous !